Hôtel de la région de Normandie

2017CaenCalvados (14)Certification HQEEffinergieTertiaire et commerce
Détails • Techniques
Programme

Réalisation d’un immeuble de bureaux pour l’Hôtel de Région de Basse Normandie – Abbaye aux Dames pour le compte du Conseil Régional – place de la Reine Mathilde – Caen

Maîtrise d'ouvrage Conseil Régional Basse Normandie
Mandataire Billard Durand
Type de mission Mission de base
Coût HT 9 000 000 €
Surface 3 520 m²
Date de livraison 2017
Bureaux d’études techniques
Economiste et HQE Echos
BET fluides EGIS
Acousticien Duclos

L’intégration douce du projet dans le site repose sur la simplicité de son
volume et sur le rythme sobre et rigoureux de ses façades, non par mimétisme
mais par analogie à l’architecture de l’abbaye.
La relation fonctionnelle entre le bâtiment et le parc se traduit également par
la présence des jardins sur le toit perceptible depuis le pied du cèdre.
Au contraire d’un objet simplement posé, le volume minéral semble avoir
émergé des carrières qu’abrite le sous-sol en soulevant avec lui des lanières
de paysage.
Les quelques inflexions du volume parallalélépipédiques guidées par les
lignes de composition du projet, animent les façades au rythme de la courbe
du soleil et des variations de la lumière du jour.

Le projet s’organise sur 3 niveaux avec une circulation en boucle afin d’optimiser les déplacements d’un secteur à l’autre et facilite l’implantation des différents services et leur évolution dans le le temps.

L’alternance répétitive et systématique des pleins et des vides, en décalage d’un étage à l’autre, confère aux façades à la fois une extrême simplicité et un mouvement procuré par ces rythmes.

Cependant, pour un même dessin, le rôle des façades est radicalement différent d’une orientation à l’autre.

Au sud, les fenêtres très en retrait de la façade, renfoncées d’environ quatre vingt centimètres, sont abritées de l’ensoleillement direct grâce aux ombres portées. Alors qu’au Nord, affleurantes avec la peau extérieure elles captent le maximum de lumière naturelle.

L’hôtel de région est un bâtiment passif à travers :

• La mise en œuvre d’une nef centrale climatisante.

• Un volume de prise d’air préchauffé pour le traitement de l’air double flux de l’ensemble du projet.


• Traitement des façades en béton préfabriqué lisse sur le Nord et l’Est.

• Réalisation de volumes cyclopéen en béton de CVC pour apporter fraicheur et protection solaire sur les façades Ouest et Sud.

Projets Envie d’en voir plus ? Agence